Ma bouffe et moi


tarte crue aux fraises
tarte crue aux fraises

J’aurais aussi bien pu ecrire: comment je vis sans manger de cereales, de produits laitiers, de viande, de maïs, de soya et tous leurs derives, sans boire de café non plus…mais le titre était trop long comme vous voyez. Je me suis aussi demandé si j’écrirais pas plutôt : la nourriture et nous, mais comme je suis dans un spoutnik en orbite, je ne me sens pas en relation avec beaucoup de monde sur le plan de la nourriture, je dois l’admettre.

La question que tout le monde me pose c’est : tu manges quoi alors? 75% des légumes et des fruits, 15% des noix et graines incluant du riz et 10% des fruits séchés et des super-aliments comme le maca, le lucuma, incluant des huiles pressées à froid (olive, lin, noix, coco) et crues. Mon assiette est crue à 50% minimum.

J’ai mis plus de deux ans à rééquilibrer mon alimentation afin de retrouver la pleine jouissance de ma vie. Le chemin que j’ai parcouru a été très difficile même s’il en valait la peine, ne serait-ce que pour la clarté d’esprit que j’ai gagné, la disparition complète de pensées auto-destructrices et la réduction presque totale d’irritabilité qui m’ont habité pendant des années, bien que j’arrivais souvent à les maîtriser avec beaucoup d’énergie perdue.

En mangeant plus de feuillages, de noix et en mangeant cru, j’ai retrouvé l’énergie que j’avais perdue en venant vivre en Chine, j’ai cessé d’avoir des crampes, des démangeaisons, de me éveiller la nuit stressée ou de m’endormir après les repas. J’ai réduit la quantité de rêves que je faisais et le discours intérieur en moi s’est tait, laissant place à un silence calme à 80% du temps.

Je crois que je peux encore faire mieux. Les 39 premières années de ma vie, je les ai passées à avoir peur de mourir de faim et à m’auto-digérer. Je mangeais des vraies portions d’homme! Comme je veux vivre jusqu’à 120 ans en santé, je dois apprendre à entretenir mon corps et le faire se reposer, pas seulement qu’en dormant la nuit mais aussi en lui demandant de digérer ce dont il a besoin pour fonctionner harmonieusement, sans plus.

On sera 10 milliards sur terre avant 2025. Bill Clinton l’an dernier a donné 1 million de dollars à une jeune entreprise qui prévoit faire de l’élevage des insectes le prochain marché de l’or pour nourrir les êtres humains, car il n’y aura pas assez de nourriture saine pour suppléer à la demande planétaire. Pourquoi mange-t-on autant? Qu’est-ce qu’on retient de toute cette nourriture qu’on ingeste et combien de temps reste-telle en nous, stockée dans nos trippes, nos articulations, nos glandes?

Il y a plus de neuronnes dans les intestins que dans le cerveau, n’importe quel médecin vous le dira. Si on est ce qu’on mange, peut-on aussi brouiller nos pensées et nos émotions du même coup en gardant en soit une activité digestive trop importante par rapport à nos besoins modernes?

L’estomac de l’homme ne fait que la grosseur de son propre poing. Pourquoi alors nos assiettes sont-elles 4, 5, 6 ou même 7 fois plus grosses que celui-ci?

Quoi qu’il en soit, j’invite tout le monde à se questionner sur ce qu’il ingère et à se demander si c’est l’âge qui vous enlève votre vitalité et votre rapidité d’esprit, votre positivisme, ou si c’est votre nourriture? Est-ce que c’est l’âge qui nous donne des rides, fait épaissir la peau, nous enlève du tonus, ou si c’est le résultat de la surutilisation de notre système digestif, par pur plaisir? De là, j’entends déjà des gens répondre qu’ils mangent « santé« , tout en suivant les dictats du code alimentaire canadien et ceux des mille et unes émissions de nourriture à la télé.

De mon spoutnik, j’espère vivement avoir le plaisir d’accueillir plus de monde sur une nouvelle planète: celle de la nutrition consciente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s