Lâcher prise en cette fin d’année


La Saguenéenne en Chine vous souhaite une année 2011 sous le signe de l’harmonie! Disons que 2011 aura été remplie de défis personnels et professionnels en ce qui me concerne. Il en ressort des apprentissages, surtout au chapitre du lâcher prise.

Je croyais jusqu’à maintenant que lâcher prise, c’était de prendre le risque de perdre quelque chose à quoi on tient, d’arrêter de penser à ce qu’on veut, donc arrêter de se faire des scénarios qui créent de la frustration en raison du manque à combler. J’ai compris que tout cela, ce n’est que l’aspect extérieur du lâcher prise…laisser aller cette partie sur laquelle on n’a pas le contrôle puisqu’elle est externe à soi. Après avoir traversé disons quelques leçons de vie en 2011, j’ai finalement compris que le lâcher prise ce n’est pas vraiment d’arrêter de penser à ce qu’on veut…en fait, ce qu’on veut peut arriver mais pas de la manière dont on l’a imaginé. Lâcher prise, dans cette perspective, c’est donc aussi faire preuve d’humilité envers soi…c’est surtout, maintenant que je l’ai bien senti, se recueillir dans son coeur pour retrouver son intention initiale. En faisant cela, j’ai trouvé l’harmonie entre mes pensées et mes actions. En me recueillant dans mon coeur, j’ai trouvé une paix dans le moment présent. Ce n’est pas un état permanent encore. En fait, c’est plutôt venu par bourrées, jusqu’à ce que mis bout à bout, ces prises de conscience me donnent une sensation de continuité me permettant de dire: aaah, j’ai compris! C’est ma décision de m’en remettre disons à l’univers, mon univers intérieur qui résonne vers l’extérieur, que j’ai aussi fait diminuer un stress inutile.

Je pratique le lâcher prise à chaque jour comme une routine en me disant: ‘J’ai confiance que le courant m’amène à bon port et que j’évite les écueils.’ Mon premier professeur de dessin, Soeur Gratia disait, toujours avec sa petite voix aigüe: ‘Demande au Seigneur de te guider sur le droit chemin’…disons que le Seigneur de Soeur Gratia et moi, on devait pas parler la même langue parce que cette prière m’amenait droit dans un mur, ayoye! Le chemin, celui qui prend des détours, était mieux adapté à mon rythme d’apprentissage en 2011. Je la remercie cette Soeur, elle m’inspire toujours autant; elle qui nous a quittés en octobre 2011 à l’âge vénérable de 102 ans.

Peut-être avez-vous comme moi connu, derrière les accomplissements et les réussites en 2011, un lot de turbulences. Dans l’eau agitée, la consigne est simple: rester penché sur l’avant, une pale bien ancrée pour rester en mouvement. En bref, ma traduction qui définit le lâcher prise : être présent à soi, écouter son coeur, avancer.

Joyeux Noël aux lecteurs de ce blogue! Manifestez-vous, laissez vos commentaires ici!

http://www.shanghai247.net/art/features

http://www.smartshanghai.com/myweekender/stefanie-vallee

Publicités

Une réflexion sur “Lâcher prise en cette fin d’année

  1. Ma chère Stéfanie!

    Je te souhaite un beau et Joyeux Noël. Je crois que je vais relire ton mot…, car je dois apprendre sur le laché prise.

    Pour toi, il est presque la journée du 25 décembre s’achève, j’espère que ta journée s’est bien déroulée et que tu t’es amusée beaucoup.

    Merci d’être là! Bonne nuit ma chère!

    En toutes amitiés.

    Chantal – bise amical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s