Oubliez les résolutions, définissez votre idéal!


Stéfanie Vallée, coach, artiste et 8 fois championne canadienne en kayak. Photo : Daniel Lessard

C’est la fin de l’année 2010 et j’en entends déjà parler de résolutions pour 2011. Si on faisait un ratio des résolutions citées et tenues par les gens de notre entourage –et nous mêmes–, on se rendrait vite compte qu’un faible pourcentage de personnes parviennent à tenir leur engagement. Pourquoi? Toutes les excuses sont bonnes me direz-vous. Du point de vue du coach, c’est que la résolution ne tient qu’à un fil. Je m’explique. Deux choses servent à soutenir tout changement et dans le cas des résolutions, ces deux éléments ne sont pas nécessairement tous deux pris en compte. La première, dont il a été question dans un post précédent (lire l’éloge du changement), est la structure: les croyances, les personnes, le temps qui gravitent autour de l’élément de changement (souhaité ou réel) et ce qu’on en fait. La deuxième, c’est l’idéal.

En définissant mon idéal, que ce soit par rapport à mes projets de carrière, à mes relations interpersonnelles ou qu’il s’agisse de définir mon ‘moi idéal’, j’enclenche un puissant mécanisme alimenté par trois types de carburants qui m’assurent de me rendre à destination :
1. une vision
2. de l’excitation
3. un goût pour l’engagement

Il est vrai toutefois que la frustration peut se faire sentir du fait de ne pas tenir un engagement, voir même de ne pas être présentement là où notre vision nous projète. On peut donc anihiler l’excitation et le goût de l’engagement par cette frustration. Peut-être ne voulez-vous pas voir plus loin, ou voir plus grand pour cette raison, i.e. pour ne pas être déçu? Peut-être est-ce facile pour vous de voir l’idéal mais difficile d’entreprendre son accomplissement. Ne pas savoir comment se rendre à destination –le comment est important ici– donne le choix à l’individu: réagir ou composer. Réagir, c’est créer des émotions qui ne nous font pas sentir bien, composer, c’est transformer ces émotions en émotions constructives, qui nous font se sentir bien. Par contre, le simple fait d’activer la vision contribue à créer des nouvelles cellules dans la partie gauche-avant du cerveau (Rf. The New Leaders, Daniel Goleman, Sphere edition, p.149), celle reliée à l’optimisme.

D’ici jusque là-bas
D’accord pour définir votre idéal, plutôt que vos résolutions? Faites l’exercice avec moi! C’est, en quelque sorte, une mini-séance de coaching que je vous offre, en guise de cadeau de fin d’année. N’ayez pas peur de ce que vous y trouverez. Fermez les yeux un instant, prenez une grande insipiration….Ça y’est?

‘Imaginez-vous dans un monde sans contraintes. Vous êtes vous, dans toute votre beauté, dans toute votre splendeur, dans toute votre grandeur. Vous êtes uniques et votre contribution dans ce monde est essentielle, pour vous et votre entourage. Que ce soit pour votre profession, votre famille, vos projets personnels, tout fonctionne harmonieusement. Ressentez votre état intérieur à ce moment-ci. Revenez tranquillement à la réalité avec cette question:

Comment vous sentez-vous?

Maitenant, gardez en tête et surtout dans le coeur cette sensation et tournez votre attention sur votre situation actuelle. Nous allons regarder l’écart qui se situe entre votre image l’idéal et l’actuelle réalité. Il n’y a pas de jugement à porter, et la grandeur de l’écart ou sa petitesse ne détermine en rien votre compétence. Ce n’est qu’une distance à parcourir. Alors, la question est :

Où en êtes-vous rendus par rapport à chaque aspect de votre vision? Je vous invite ici à prendre quelques notes, en point de forme, question d’avancer plus efficacement. Les projets mis en plan, les relations délaissées, les dérapages ou tout autre ralentissement peuvent être notés ici. Vos réussites aussi!

Ensuite, la question qui s’impose pour passer du point A au point B et que vous n’attendez peut-être pas:

Comment voulez vous vous sentir pendant que vous traverserez la distance qui sépare le point  A au point B?

Je reviens à mes apprentissages en kayak. Je ne fais pas que partir de la ligne de départ et franchir le fil d’arrivée pour remporter la victoire, j’établis toutes les sensations que je recherche sur mon parcours: joie, plaisir, glisse, vitesse, force, etc. Quelles sont les vôtres?

Maintenant, demandez-vous : de quoi avez-vous besoin pour ressentir ces sensations pendant l’exécution de votre idéal? Du support? De l’autonomie, de l’argent. etc?

Finalement, quelle est la première étape pour acquérir ce qui vous manque à tous les niveaux et que vous pouvez mettre en oeuvre dès aujourd’hui? Recherche d’information? Rencontrer une personne en particulier? Faire un achat?

Dans l’action, c’est-à-dire pendant que vous faites les gestes que vous avez ciblés, rappelez-vous les sensations identifiées à votre idéal. Notez le pouvoir remplissant d’une telle démarche et donnez-m’en des nouvelles!

La séance de coaching ne saurait se terminer sans que je vous demande ce que vous retenez de cette expérience? Vous pouvez garder vos réponses ou les partager sur ce blogue, ou en privé. Si vous avez besoin d’aide pour avancer plus vite vers votre idéal, en d’autres mots pour poursuivre cette démarche puissante qu’est le coaching, je vous invite à communiquer avec moi.

J’en profite pour saluer le processus merveilleux et l’idéal qu’a accompli une de mes clientes récemment. Il y a un an, elle rêvait de faire de la photo professionnelle et de les vendre à des entreprises, par le Web. C’est à ce moment qu’on a commencé à travailler ensemble. Elle habite aujourd’hui en Espagne et se retrouve sur des annonces publicitaires, un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde, car elle est modèle pour les photos que prend son conjoint et ensemble, ils font la retouche. Cette cliente est un modèle de réussite et elle pourrait vous dire ce que le coaching lui a apporté pour réaliser son idéal en si peu de temps et non seulement prendre des résolutions.

Et vous, que vous réservez-vous pour 2011?

Stéfanie Vallée est coach professionnelle et certifiée, membre de la fédération internationale des coach.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s