Exposition universelle 2010 à Shanghai


Pavillon de la Finlande

C’est tout un spectacle! Grandiose, voire démesuré, futuriste,  extravagant. J’ai eu le privilège d’obtenir un billet, gracieuseté de mon compatriote Jimmy Mitchell, directeur des événements spéciaux au Pavillon du Canada (merci), pour assister à la pré-ouverture du site d’Expo universelle 2010 à Shanghai. Je vous livre les images en avant-première et les chiffres et anecdotes dont on parle dans les médias…

La Chambre de commerce canadienne à Shanghai organisait le samedi 24 avril dernier un rassemblement des canadiens à Shanghai pour célébrer l’ouverture du Pavillon du Canada en Chine. À l’occasion, le consul général du Canada à Shanghai, M. Nadir Patel était présent, de même le comissaire général du Canada à l’Expo universelle, M. Mark Henry Rowswell, ou communément appelé ici ‘Grande Montagne’ (DaShan en chinois). Celui-ci est le Canadien le plus connu des Chinois (après le docteur Normand Bethune) parce qu’il avait réussi, il y environ 20 ans, à imiter parfaitement l’accent chinois local dans un sketch présenté à la télé. Depuis, on l’a vu partout dans les publicités, les émissions de divertissement, etc. Finalement, parmi les personnes disons officielles à cette soirée d’ouverture, M. Louis Dussault, commissaire du pavillon de la ville de Montréal ainsi que M. Mark Ceolin, président de la Chambre de commerce canadienne à Shanghai, communément appelée la CanCham. Soirée festive dans un bar d’expat, quelques nouveaux arrivés parmi les canadiens dont certains Québécois venus travailler pour le pavillon canadien. L’énergie était pour le moins effervescente. C’est là que j’ai eu la chance de me faire offrir mon billet, pour assister à l’ouverture du site et du pavillon du Canada, le lendemain matin. ‘Soyez-y tôt’ qu’on nous a dit. 8h30. Après une soirée respectueusement arrosée disons-le et quelques pas de danse au Brown Sugar du quartier Xintiandi (le chanteur portait un pyjamas rose affreux et très drôle à la fois, anyway), bref, on a fait la file une heure pour finalement prendre le métro qui nous menait sur le site. Une ligne spécialement conçue pour l’expo, trois arrêts : Madang lu, dans l’ancienne concession française, Lupu Bridge, genre le pont Jacques-Cartier mais sur lequel on peut marcher en escaladant les montants, puis Shibao, la station du site de l’expo. Tout de suite en arrivant, un wow s’est fait entendre de tout ceux qui sont sortis de dessous terre. Un vaste espace, des rues propres, toutes neuves, quoique peut-être pas pour bien longtemps avec les 70 millions de personnes qu’ils attendent entre l’ouverture et la fermeture de l’expo, soit du 1er juin au 31 octobre 2010. Le pont Lupu qui est adjacent au site se marie très bien au décor futuriste que créent les pavillons, pour la plupart extravagants et avant-gardistes, cela va de soit. Comme une image vaut mille mots, je vais simplement vous guider à travers le visionnement de quelques images postées sur mon blogue. Pour les curieux, vous pouvez vous abonner à ma page Facebook et voir l’album complet des pavillons du Canada, de l’Allemagne, du Mexique, de la Russie, de l’Algérie, de la Chine et bien d’autres. C’est pas que je veux augmenter mon ‘fanclub’ comme dirait l’autre, c’est juste que c’est plus convivial ainsi. Enfin, bienvenue en Chine. Moi j’y séjourne depuis un an et demi et je dois dire qu’encore une fois ces Chinois, ils m’impressionnent. Dans mes prochains blogues, je continuerai de parler de cette foire mondiale extraordinaire et de ses avantages et inconvénients, tels que je les perçois sur le terrain. Un soulagement enfin de compte, après des mois où je vois la ville se préparer et être dans un bric à brac sans dessus dessous: on en a peut-être fini des échaffauds de bambou et des marteaux piqueurs, des piles de briques pour refaires les trottoirs et des stations de métro fermées à cause des rénos. Enfin, Shanghai est prête, toute belle, pour recevoir les visiteurs du monde entier! Bienvenue en Chine cosmopolitaine.

Notre fierté, le pavillon canadien

Le Pavillon canadien, quelques illustres inconnus dont moi qui pose fièrement!

-Le pavillon du Canada est majestueux! Il fait 6 000 mètres carrés et sa visite est un incontournable parmi toutes les visites du site. Le Cirque du Soleil a contribué à l’animation et au décor intérieur. À l’intérieur justement, une chute virtuelle, au bas de laquelle il y a un vrai bassin d’eau (voir mes photos), offre un spectacle magique! Un écran tactile dans le fond du bassin (qui contient environ 15cm d’eau en prodondeur et qui fait environ 20 mètres de long) projette des dessins réalisés par des enfants canadiens, en noir et blanc, d’après leur vision future du Canada. Lorsqu’on touche à l’eau du bout des doigts, les images s’illuminent vis-àvis là où on a touché, comme des goutelettes de peinture qui donnent vie à un croquis en noir et blanc. De plus, il y a d’énormes écrans projecteurs avec des vélos sur lesquels ont doit s’installer et pédaler pour activer les dessins animés. Finalement, une projection d’image en diaporama sur écran circulaire offre une vision de la vie, d’une côte à l’autre du pays, en passant par Montréal et Québec. La musique instrumentale nous remplit, de même que les images. Une expérience touchante, exceptionnelle. Le thème: une vie en ville, inclusive, durable, créative.

L’expo universelle 2010 à Shanghai en chiffres et en anecdotes

-192 pays dont 50 organisations internationales, dont l’ONU, participent à l’Expo 2010 (source Newletter Expo, 28 décembre 2009). 350 pavillons dont certains sont en location et seront détruits après la tenue de l’Expo.

-La Chine attend 70 000 000 de visiteurs pendant les six mois de l’Expo, dont 30 000 000 seront des touristes provenant d’autres pays. Son pavillon est construit d’après le modèle d’un temple de la dynastie Tang (618 à 907 avant notre ère). Il met en valeur l’ancienne capitale chinoise Chang’an, qui s’est illustrée par sa richesse et son histoire.

-La superficie du site est de 5,28 km carrés, principalement sur la rive de Pudong (3,93 km2), et environ le quart sur Puxi (1,35 km2). Ce sont les deux rives de Shanghai, qui est traversée par la rivière Huangpu. On peut traverse le site d’une rive à l’autre en traversier, en métro ou en bus, ou à pied par le pont Lupu.

-L’Expo possède une équipe de 70 000 bénévoles dispersés sur le site et partout à travers la ville de Shanghai, pour aider et diriger les touristes.

-Il y a deux innovations selon le comité organisateur à cette expo : la première est le site Internet qui permet une visite virtuelle du site réel et de ses pavillons. La deuxième est la mise en valeur des meilleures pratiques urbaines. À ma première visite sur le site, réel on s’entend, j’ai pas vu personne cracher. C’est un bon début! Pour le site en ligne : http://en.expo.cn/#&c=home. Par contre, la version n’est pas encore active, on est à 4 jours de l’événement. Il sera aussi possible de jouer à animer des personnages qui se promèneront sur le site virtuel et accompliront des tâches que feraient des visiteurs physiques, comme s’acheter quelque chose à boire!

-Coca-Cola et Tesco (le Wall Mart Britannique si on veut), font une campagne de sensibilisation sur la réduction de l’emballage de leurs produits sur le site et dans les magasins de distribution. Il faut se monter bon joueur, le thème de l’Expo après tout est ‘Meilleur vie, meilleure ville’.

-Le personnel du pavillon de l’Italie sera vêtu par Prada et d’autres grandes marques seront présentes dans ce pavillon, tel Versace, Armani et Dolce Gabana.

-le pavillon à thèmes de l’Expo, qui présentera notamment un film projeté sur trois écrans géants de cinéma, fait 143 000 mètres carrés. Il génère, avec ses panneaux solaires qui couvrent 20% de sa superficie, peut génére 2.8 milions de KW/h. Il fait partie de mes photos facebook. À voir, il est titanesque! D’ailleurs le Titanic faisait 18,9X6,7 mètres. Une mouche à côté de ça!

-Le pavillon de l’Allemagne est aussi gros que le pavillon canadien. Il a coûté le plus cher à l’Allemagne, soit 30 millions d’Euros. Il offre un spectacle sous-marin semble-t-il inoubliable…la file était trop longue, je vous en reparlerai.

-Des vortex de verre sont installés devant le pavillon de Chine. On les appelle les ‘Sunny Valleys’. Ils seront éclairés de lumières animées le soir, alimentés par l’énergie solaire emmagasinée durant le jour. 

-Haibao est la mascotte officielle de l’Expo. Elle représente le caractère chinois ‘人’ qu’on peut prononcer comme ‘ren’, qui signifie ‘peuple’. Son nom quant à lui, Haibao, veut dire ‘trésors de la mer’. Pas besoin de vous dire qu’il s’en vend tout plein des petits bonhommes bleus ces temps-ci. Il s’était vendu, au 7 décemnbre dernier (soit 5 mois avant que l’Expo ne commence), pour 168 480 000 de dollars américains en produits licensiée par Expo. On ne fait pas mention des copies qui se vendent en plus dans un autre type de marché, localisé dans les souterrains des métros, on s’entend.

-Un fond de 100 millions a été amassé, dit-on dans le bulletin de l’Expo, pour venir en aide financièrement aux pays en voie de développement.

-Le gros bol blanc de 3000 mètres carrés est le pavillon de la Finlande. Il a coûté 13,7 millions d’Euros.

-Le pavillon de la France sera le lieu de mariages de couples de toutes nationalités durant l’expo. L’Oréal fournira à l’occasion à la mariée tout le maquillage nécessaire gratuitement! Le pavillon français offrira des mariages de rêve à 2010 couples!

-Le pavillon de Copenhague est majestueux. C’est une rampe en spirale blanche et bleu ciel, aux allures méditéranéennes, sur laquelle on peut descendre à vélo. Au centre de la spirale, tout en bas, 5 mètres d’eau de mer de Copenhague dans un bassin circulaire entoure une statue de sirène, posée sur un socle de roc. L’eau de mer de Copenhague a été amenée à Shanghai pour illustrer que cette ville possède une écologie qui permet  à ses habitants de boire l’eau directement à sa source et de s’y baigner. Il a coûté 27 millions de dollars américains et fait 3000 mètres carrés.

-Plus de 50 moines Shaolin offriront des performances extérieures de ‘hard’ qikong et de boxe. Le ‘hard qikong’ est une forme de respiration qui peut rendre le ventre et le dessus de la tête absolument invulnérables à la tranche d’une épée ou d’un couteau même très coupant, dit-on.

-Le pavillon du UK ressemble à un oursin. Son environnement est tout aussi surréaliste, on dirait qu’il est entouré de rampes de skate en tapis industriel. Il n’était pas prêt à la préouverture, je vous en reparlerai. Le coup d’oeil en tout cas est  WOW!

Beaucoup d’autre choses à découvrir, à suivre sur ce blogue avec, en parralèle, la suite de mon aventure chinoise et la vente de mes tableaux en Chine. À lire, l’Actualité de ce mois ci et l’article Heureux exhilés. Un portrait sur ce que je fais en Chine, avec une photo de moi dans mon atelier sur Fuxing!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s