Coupes du monde, les résultats et commentaires


Coupes du mondeCoupesdumonde

Voici le lien des Coupes du monde de kayak de descente en eau vive qui ont eu lieu en Tasmanie, sur le continent Australien, du 21 octobre au 7 novembre dernier (c’est l’été qui commence ici!). http://www.wildwatertasmania.canoe.org.au/

Coupes du monde et commentaires qui résument mon expérience

Rivière Mersey Coupe du monde 1 sprint-13e : « Un nouveau kayak, c’est beaucoup d’adaptation et bien des coups de pagaie dans le vide! »

Rivière Mersey Coupe du monde 2 classique -14e : «L’ABC de la motivation dans des rapides de classe 1 et 2…mon défi c’est mon kayak!»

Basse Mersey Coupe du monde 3 classique- 15e : « Enfin, la dernière course sur cette rivière : objectif équilibre et vitesse! »

Rivière Brady’s Coupe du monde 4 sprint- 12e : « AH! Enfin de l’eau vive (classe 3)!! Une partie de plaisir »

Rivière Ouse Coupe du monde 5 – 5e : « WOW! Enfin, une vraie rivière avec du danger, yééé (classe 4)! »

Rivière Cataract Coupe du monde 6 – 15e : première réaction en voyant la rivière dans le canyon (classe 4): « Youppi, on va s’amuser, c’est super! » 2e réaction, quand j’ai su qu’on se mettait à l’eau à la fin des rapides (classe 1) : « J’suis vraiment déçue! Retour à l’ABC de la motivation»

http://www.wildwatertasmania.canoe.org.au/ Voir les photos et les vidéos où j’apparais en faisant une recherche dans leur site ou le site du photographe.

Mes commentaires en général

Expérience absolument extraordinaire. On a voyagé tous les athlètes de tous les pays ensemble à travers la Tasmanie, découvrant d’une compétition à l’autre une nouvelle rivière (ou une nouvelle section de rivière) où on allait pagayer. L’esprit sur la rivière à l’entraînement était amical, on partageait les trucs et les lignes à choisir…Aussi, j’ai retrouvé en Coupe du monde le plaisir de descendre des grosses rivières comme la Ouse (coupe du monde #5), où l’enjeu est non seulement la position que tu obtiens, mais aussi la qualité des sensations que je retrouve dans mon bateau en situation de danger, où ma sécurité est en jeu. C’est vraiment là que je vais chercher le meilleur de moi.

Pour compenser ma déception par rapport au parcours de la Coupe du monde #6, j’ai décidé de participer au lendemain de celle-ci à une course en kayak extrême qui se tenait sur le site. C’était ma première participation à une course extrême en kayak, donc dans des rapides de classe 4-5, avec des bateaux de plastic. J’ai à peine eu le temps de faire un coup de pagaie avec l’équipement que j’avais emprunté à un kayakiste de la place, que le départ de masse était lancé. Je n’avais jamais descendu cette section de la rivière, alors je l’ai fait au feeling. La fin du parcours par ailleurs était celui de la Coupe du monde que j’avais fait la veille. J’ai fini 3e dans une course mixte et 2e chez les femmes dans une autre course.

TEVA Cataract Extreme Race

Course 1) Site en amont du parcours de la Coupe du monde #6, classe 4 : Course extrême mixte homme et femme, arrivée 3e , derrière deux australiens, départ de masse mixte

Course 2) Site en aval de la Coupe du monde #6, classe 4-5 : Course extrême par élimination, arrivée 2e chez les femmes derrière une australienne, départ de masse, par catégorie (femmes)

http://www.cataractgorge.com/

Commanditaires

Merci à l’auberge St-Antoine pour son support et la qualité de ses services lorsque je suis de passage au Québec. Merci à Soucy pour son soutien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s